Conseils de lecture : Mon chien-dieu de Douna Loup

(Les Solitaires Intempestifs, 2016)

L’HISTOIRE

Ils sont deux. À peine sortis de l’enfance pas encore vraiment des ados. Zora et Fadi.
C’est l’été, les autres sont partis en vacances.
Eux ils sont là. Ils s’ennuient. Ils errent.
Ils trouvent un chien mort. Ils le ressuscitent. Alors tout est possible!

LA PIÈCE

Mon chien-dieu est une pièce très singulière en forme d’interrogations dont seuls les enfants semblent avoir les réponses : « Est-ce qu’on a le droit d’entrer dans la chambre de Papi alors qu’il est à l’hôpital ? Il a quoi, Fadi, dans la tête ? Et Zora, elle a quoi ? Pourquoi se rencontrent-ils, ces deux-là ? Ils ont quelque chose à faire ensemble ? Ils vont tomber amoureux ? Est-ce qu’ils préfèreront rester amis ? Ils voient des choses que les autres ne voient pas ? Pourquoi ? Parce que ce sont des enfants ? Ou alors c’est à cause du chien ? Quel chien ? Dieu de quoi ? Est-ce qu’on peut mourir et revivre ? Est-ce que ça existe ? C’est quoi, le papillotement ? »

L’AUTEURE

Douna Loup, écrivaine francophone, est née en 1982 en Suisse puis elle a grandi en France dans la Drôme. En avril 2010, elle publie un premier récit, Mopaya : Récit d’une traversée du Congo à la Suisse, aux éditions L’Harmattan, écrit en collaboration avec Gabriel Nganga Nseka, réfugié du Congo en Suisse.

Son premier roman, L’Embrasure, paraît en septembre 2010, aux éditions du Mercure de France et reçoit de nombreux prix (Prix Senghor du premier roman, Prix Schiller découverte, Prix René Fallet, Prix Michel Dentan). Sa première pièce de théâtre restée inédite, Et après le soleil se lève, reçoit en 2011 le Prix SSA à l’écriture théâtrale.

En 2012, elle publie son second roman, Les Lignes de ta paume, aux éditions Mercure de France. Puis elle écrit à nouveau pour la scène Ventrosoleil, pièce jeune public créée en 2014 au Théâtre Am Stram Gram de Genève par Joan Mompart de la Compagnie Llum.

L’Oragé, son troisième roman, paraît aux éditions Mercure de France en septembre 2015 et reçoit le Prix du Salon du livre de Genève, le Prix Pittard de l’Andelyn, le Grand Prix du roman Métisse.

En 2016, sa pièce Mon chien-dieu est publiée aux éditions Les Solitaires Intempestifs puis elle est créée par le metteur en scène Joan Mompart à Lausanne et à Genève (avril-mai 2017).

En 2017, elle travaille au texte de Corps pour corps pour la Compagnie Mood RV6K, projet mêlant la danse hip-hop, l’opéra baroque et le théâtre (création décembre 2017).

TÉMOIGNAGES

J’ai passé un très bon moment à lire cette pièce. Elle se lit très vite, elle est simple et efficace. Très poétique. Plusieurs niveaux de lectures. La naïveté de ces deux enfants les rend attachants. On se questionne sur l’existence, le sens de la vie mais de manière très subtile. Les références à la mythologie égyptienne sont drôles, inattendues, intéressantes. Le discours est haletant et particulièrement la scène de l’hôpital. Les dialogues sont fluides, très belle écriture. Un seul regret, c’est que l’histoire soit si courte.

Maxime Ganné, Élève en CEPI Théâtre
Conservatoire à Rayonnement Régional d’Amiens

PRIX ET RÉCOMPENSES

cartouche prix ado PRIX ADO DU THÉÂTRE CONTEMPORAIN, Lauréat 2018
LOGO Grand Prix Artcena GRAND PRIX DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE, finaliste 2017, lauréat 2017 Coup de Cœur des lycéens (Jeunesse)
Interview de l’auteure
EMPRUNTEZ LA PIECE
PISTES PEDAGOGIQUES
Retour à la blibliothèque