CIE LES PETITES MADAMES

durée 1h
à partir de 14 ans

texte
Frédéric Sonntag
mis en scène Grégory Ghezzi
assistante à la mise en scène
Agnès Claverie
avec
Nora Gambet, Grégory Ghezzi,
Morgane Grzegorski, Maxime Guyon,
Julie Teuf
création Lumière Jérôme Bertin
Création vidéo Léo Ségala

En savoir plus sur la compagnie
La page facebook du spectacle

VENDREDI 16 FÉVRIER À 14H30 ET 19H30

Découvrez le teaser du spectacle

Dans le film La Mort aux Trousses, d’Alfred Hitchcock, George Kaplan est le personnage central et doublement fictif. C’est une identité inventée par la CIA pour piéger un malfrat, qu’un citoyen lambda (Cary Grant) finira par incarner malgré lui. Frédéric Sonntag, passionné par les frictions entre réel et fiction, reprend ce « non-personnage» à son compte pour dérouler une pièce en trois plans-séquences.

George Kaplan se présente sous la forme de trois histoires, trois situations qui, dans un premier temps ne semblent être reliées que par un seul nom : George Kaplan. Un nom qui est au centre de chacune d’elles. Dans la première séquence, un groupe d’activistes qui cherche à créer une identité collective fantôme nommée George Kaplan, tente de s’accorder sur la marche à suivre. Dans la seconde, c’est une équipe de scénaristes en quête de nouveaux concepts qui se retrouve réunie par un mystérieux client, pour « brainstormer » sur un objet cinématographique dont le héros se nommerait George Kaplan. Dans la troisième, un gouvernement occulte cherche à définir une stratégie contre une potentielle menace qui serait désignée par le même patronyme. Quel est le lien entre un groupe activiste clandestin en pleine dissolution, une équipe de scénaristes à la recherche d’un concept pour un projet de série télé et un gouvernement invisible d’une grande puissance aux prises avec un danger qui menace la sécurité intérieure du pays ? Un seul nom : GEORGE KAPLAN.

Avec le soutien de la ville de Corbie, de la Communauté de Communes du Val de Somme(80) – Coproduction : Le Palace de Montataire (60)